L'abbé Guépin dénonce l'attitude lamentable de la FSSPX et de Mgr Fellay

Publié le par c.m

Abbé Philippe Guépin

L’abbé Guépin (Nantes) lance un cri d’alarme sur l’invalidité des prêtres qui diront le rite de Saint Pie V

Abbé Guépin (ordonné par Mgr Lefebvre) : Sermon du dimanche 25 janvier 2009

à l'occasion de la levée de l'excommunication des Evêques de la F.S. Saint PIE X

Mes bien chers frères,

Je ne vous parlerai pas de la guérison du lépreux dont il est question dans l'Évangile de ce dimanche. Je veux vous parler d'une lèpre beaucoup plus grave qui s'attaque à la Foi et à l'âme ; il s'agit du modernisme ravageur qui corrompt la Foi et entraîne à l'apostasie. Il est de mon devoir de vous éclairer et de vous mettre en garde.

Vous avez appris que Benoît XVI a levé l'excommunication portée contre les quatre évêques sacrés par Monseigneur LEFEBVRE le 30 juin 1988 à Écône.

Voici l'essentiel du décret de la Congrégation pour les Évêques :

« par la lettre du 15/12/2008, Monseigneur FELLAY sollicitait de nouveau la levée de l'excommunication (...). Sa Sainteté Benoît XVI, particulièrement sensible au malaise spirituel manifesté par les intéressés à cause de la sanction d'excommunication (...), a décidé de reconsidérer la situation canonique des évêques Bernard FELLAY, Bernard TISSIER DE MALLERAIS, Richard WILLIAMSON et Alfonso de GALARRETA relative à leur consécration épiscopale. (...)

En souhaitant que ce pas soit suivi sans tarder de la pleine communion avec l'Église de toute la Fraternité Saint PIE X, en témoignage d'une vraie fidélité et d'une vraie reconnaissance du magistère et de l'autorité du Pape par la preuve de l'unité visible.

Selon les facultés qui m'ont été expressément concédées par le Saint Père Benoît XVI, en vertu du présent décret, je remets aux évêques B. F., B. T. de M., R.W et A. de G la censure d'excommunication latae sententiae déclarée par cette Congrégation le 1er juillet 1988, ainsi que je déclare privé d'effets juridiques, à partir de la date d'aujourd'hui, le décret publié à cette époque. - Rome - de la Congrégation pour les Évêques, le 21 janvier 2009 »

Cardinal Giovanni Battista RE - Préfet de la Congrégation

 Hier, le 07/07/2007; Benoît XVI a autorisé la célébration de la Messe Saint PIE V qui n'avait jamais été interdite...

 Aujourd'hui, il annule une excommunication qui n'existait pas...

 L'attitude de la Fraternité Saint PIE X, face aux modernistes, est pour le moins déconcertante et incohérente. Aussi, je pense que ce serait une lâcheté de ma part de me taire sur un si grave sujet. Et je dois dire combien je suis scandalisé par une attitude aussi lamentable. Que font-ils du témoignage de la Foi, face aux ennemis de notre Sainte Religion ?

 Ils ont supplié le chef des modernistes de lever cette excommunication, alors que, quelques années auparavant, ils affirmaient haut et fort qu'ils n'étaient ni schismatiques, ni excommuniés, et ceci en distribuant des tracts en couleur à des milliers d'exemplaires. Ils ont oublié les propos de Monseigneur Lefebvre, leur fondateur, qui affirmait le 29 juin 1976 (jour de mon ordination au sous-diaconat) : «Nous considérons cette excommunication comme un brevet de fidélité à l'Église Catholique Romaine» (plus de 10.000 personnes ont applaudi !)

 En vérité, ils sont absous de cette excommunication par un excommunié ! En effet, Benoît XVI, chef des modernistes, est en quelque sorte excommunié par Saint PIE X qui a condamné le modernisme solennellement et définitivement par son encyclique «Pascendi Dominici Gregis» (8 septembre 1907).

 Pourquoi veulent-ils nous faire croire que Joseph RATZINGER est Pape, digne de ce nom, et vrai successeur de Pierre ? Alors qu'il est toujours moderniste, qu'il met en œuvre le concile Vatican Il dont il est l'un des principaux artisans avec RAHNER, HANS KUNG et SCHILLEBEECKX, alors qu'il continue à célébrer la «messe de LUTHER» ; comme JEAN-PAUL II, il participe aux cultes célébrés par les ennemis de NOTRE SEIGNEUR JESUS-CHRIST dans des mosquées ou dans des synagogues... Ne l'oublions pas, Vatican II, c'est «sa chose».

 Mes bien chers frères, un Pape ne peut pas faire cela, au regard de la Foi et de son infaillibilité.

 La vérité, c'est que nous sommes orphelins d'Autorité légitime. Les modernistes sont les mauvais pasteurs dénoncés par NOTRE SEIGNEUR JÉSUS-CHRIST ; ce sont des loups rapaces ; «ce sont les pires ennemis de l'Église» (Saint PIE X). Monseigneur LEFEBVRE est allé encore plus loin dans sa mise en garde adressée aux quatre futurs Évêques : «La Chaire de Pierre et les postes d'autorité de Rome étant occupés par des anti-Christ,...» (29 août 1987). Pourquoi Monseigneur FELLAY et la Fraternité Saint PIE X veulent-ils faire partie de «cette église officielle qui n'est pas l'Église Catholique» ? (Monseigneur LEFEBVRE - août 1976).

 Mes bien chers frères, les supérieurs de la Fraternité Saint PIE X auront des comptes à rendre à Dieu en raison de leur complicité affichée avec les modernistes ; en raison de leur communion et de leur allégeance adressée au chef des modernistes pendant la célébration du Saint Sacrifice de la Messe, au moment le plus sacré, pendant le Canon de la Messe ; en raison de leur contre-témoignage, sous prétexte de se faire bien voir par ceux qui occupent l'Église, en vue d'obtenir quelque reconnaissance canonique ? !... Ils vont même jusqu'à enseigner à des modernistes (par moyens vidéo) la manière de célébrer la Messe traditionnelle sans se préoccuper de savoir s'ils sont réellement Prêtres ...! S'ils ont été ordonnés selon le nouveau rite de 1968, il y a un doute grave quant à la validité du sacrement ; et Saint AUGUSTIN demande, en pareil cas, que l'on agisse comme si c'était invalide. S'ils ont été ordonnés par des «évêques» sacrés selon le nouveau rite de 1968, alors, il est certain qu'ils ne sont pas Prêtres.

 Tout ceci conduit à la plus grande confusion et les fidèles de la Tradition sont trompés en s'approchant et en recevant des sacrements invalides. Cette confusion gravissime est entretenue par des évêques et des prêtres de la Fraternité Saint PIE X. Ils font comme si nous avions un Pape légitime, comme si nous avions des évêques légitimes, alors qu'ils leur désobéissent continuellement et habituellement. Ils se gardent bien d'enseigner aux fidèles que l'obéissance au Souverain Pontife est nécessaire au Salut ; aussi, combien Saint PIE X a été inspiré par le Saint Esprit en précisant dans son catéchisme que l'on doit obéir aux Pasteurs légitimes !

 Au lieu de dénoncer avec fermeté «le loup revêtu de peau de brebis», ils font comme si c'était le Vicaire de NOTRE SEIGNEUR JÉSUS-CHRIST.

 Cela, mes bien chers fidèles, c'est profondément malhonnête. Par leur attitude scandaleuse en matière de doctrine, ils détournent les fidèles du bon combat de la Foi qui consiste à dire : nous refusons toute compromission avec le modernisme et ses propagateurs, parce qu'ils ont été condamnés par la Sainte Église Catholique, Notre Mère. Nous refusons Vatican II, ses pompes et ses œuvres.

 Bien sûr, en témoignant ainsi de notre Foi et de notre attachement à la Sainte Église, la seule arche de salut, nous nous mettons au ban de la société, nous sommes marginalisés, méprisés... Mais nous gardons la Vertu théologale d'Espérance, parce que l'Église a les paroles de la Vie Éternelle et l'assistance de notre Divin Sauveur. «La Vérité demeure la Vérité, même si elle perd sa voix, l'erreur demeure l'erreur, même si des millions la professent et l'imposent». (Cardinal MINDSZENTY)

 Alors, peu nous importe ce que pensent les gens du monde ; ce qui nous importe, c'est d'être en pleine communion avec l'enseignement de la Sainte Église qui a toujours prêché la Vérité révélée par Dieu. C'est ce que nous confirme Saint Paul dont nous faisons mémoire ce 25 janvier : «Je m'étonne de ce que vous avez été si vite détournés de celui qui vous a appelés à la grâce du CHRIST, pour passer à un autre évangile. Ce n'est pas qu'il y ait un autre évangile, mais seulement des gens qui vous troublent et veulent changer l'Évangile du CHRIST. Mais quand nous-mêmes ou un Ange du Ciel vous annoncerait un autre évangile que celui que nous vous avons annoncé, qu'il soit anathème (...) car, maintenant, est-ce des hommes ou de Dieu que je veux être agréé ? Est-ce que je cherche à plaire aux hommes ? Si je plaisais encore aux hommes, je ne serais pas le serviteur du CHRIST» (Galates 1, 1-14).

 Nous ne pouvons servir deux maîtres, nous ne pouvons servir L'Église Catholique, fondée par Notre Seigneur Jésus-Christ et, en même temps, suivre l'église moderniste, fondée par des hommes impies.

 Notre choix est fait.

 Que NOTRE DAME et tous les confesseurs de la Foi nous viennent en aide pour rester fidèles aux promesses de notre Baptême jusqu'à notre dernier soupir. C'est la grâce que je vous souhaite !

Ainsi soit-il !

Nantes, le 25 Janvier 2009

Abbé Guépin


Monsieur l'abbé GUEPIN dessert la Chapelle du Christ-Roi à Nantes.

Adresse :

Chapelle du Christ-Roi
88 rue d’Allonville - 44000 NANTES -
plan michelin
Tél. : 02.40.29.32.39.



Lire :

FSSPX : L'abbé Belmont dénonce une "joie indécente"

"Levée des excommunications" : L'Institut Mater Boni Consilii réagit

Levée de l'"excommunication" : La FSSPX renie la Foi catholique !

La FSSPX, voie sans issue entachée d'erreurs et d'hérésies